Sélectionner une page

La médecine fréquentielle

par | 24 Juil 2018 | Articles | 0 commentaires

Les Best-of d’Odenth par le Docteur Catherine ROSSI LA MEDECINE FREQUENTIELLE

Docteur Vivien Nozière

Médecin en médecine énergétique informative, auriculo-médecine, home?opathe, DU de psychosomatique médicale, maitre praticien en PNL

L’invisible a toujours fait partie des cultures traditionnelles. On honorait les chamanes, les druides, les sorciers. En perdant le contact avec l’invisible, le mystère, nous avons perdu aussi cette notion du sacré de la création, du sacré de la vie, de la terre et des différents règnes.

Les romains, puis l’église catholique ont eu raison de nos guérisseurs, druides et magnétiseurs. Les hommes de sciences ont été soumis à la tutelle de cette croyance religieuse et éliminés s’ils sortaient du cadre.

Avec le 17e siècle, Descartes et Newton, les scientifiques, vont progressivement marginaliser l’influence de l’église sur la science, mais la recherche va se tourner exclusivement vers la matière. Vont apparaitre des appareils de mesures de plus en plus sophistiqués, mais cela ne suffit pas à expliquer les mystères de la vie.

Aujourd’hui, on constate une approche médicale très mécaniste, fractionnée, avec un morcellement du corps et de l’être humain ainsi qu’une instrumentation de la terre et de ses richesses.

Einstein, Planck et la naissance de la physique quantique dans les années 1920/1930 a fait un peu basculer cette logique avec la loi d’équivalence entre la masse et l’énergie. La matière devient de l’énergie. Notre monde matériel n’existe que parce qu’il est soutenu par des champs d’énergie, des champs de forme et de force selon Rupert Sheldrake.

Même si notre monde moderne et notre médecine très matérialiste n’ont pas encore, aujourd’hui, intégrés cette révolution scientifique et en même temps cette révolution de conscience, un mouvement a démarré et ne s’arrètera plus. Au début du siècle dernier, Soulié de Moran, introduit l’acupuncture et la Médecine Traditionnelle Chinoise en France. Dans les

NatureBio Dental Dr Catherine ROSSI 1

années suivantes, la médecine Ayurvédique, avec les notions de corps énergétiques, de chakras, a été importée aussi en Occident. Ces dernières années, les progrés de l’informatique, de l’électronique, nous ont permis de nous approprier ces approches thérapeutiques en provenance d’autres pays, d’autres philosophies et de les enrichir par ces nouvelles technologies, par exemple le système Mora, le physioscan ou l’appareil Biowell. C’est la médecine quantique, avec du matériel extraordinaire, qui va nous permettre de vraiment découvrir ce qu’il y a dans cet invisible et le mettre en évidence, le matérialiser. Les images de l’aura, du corps éthérique, de la vibration énergétique d’un organe peuvent être enregistrées de manière reproductible et comparées avant et après un traitement.

Dans l’approche traditionnelle, le thérapeute, son outil c’est lui-même, ses mains. Cela l’amène à perfectionner de plus en plus son propre QI. Cela veut dire qu’un chemin thérapeute, c’est un chemin de vie.

Il y a en fait 2 chemins différents complémentaires. Dominique Rémy, kiné ostéopathe, passionné de Médecine Traditionnelle Chinoise, en travaillant sur le traitement par les fréquences électro magnétiques, et les couleurs, décrypte environ 10 000 fréquences de traitements. Ces fréquences correspondent à tous les points d’acupuncture, aux fréquences pour traiter les chakras et les corps énergétiques. Il existe des fréquences de détoxication, des fréquences pour les désordres psychologiques et des fréquences pour équilibrer tous nos systèmes. En soumettant une partie de notre corps à ces fréquences, on va remettre l’organe ou la fonction dans sa fréquence originelle et lui permettre de cicatriser et de retrouver son équilibre. Ces fréquences peuvent être émises par une machine mais peuvent également diffuser de la main de l’homme et de son intention avec même une meilleure efficacité.

Selon l’approche énergétique en Médecine Traditionnelle Chinoise, la pathologie dentaire peut être la conséquence d’une problématique d’origine physique, énergétique ou psycho-émotionnelle.

Mais la dent et les traitements dentaires peuvent être aussi la cause de perturbations des circuits énergétiques, entrainant des manifestations pathologiques à distance, comme si une autre partie du corps venait crier la douleur que la dent ne peut pas exprimer.

Au niveau pathologique, les causes sont souvent multifactorielles. Un système vivant est un système en interrelation, intercommunication et

NatureBio Dental Dr Catherine ROSSI 2

interaction. La dent n’est pas vraiment en cause, c’est comme dans un vase dans lequel s’accumulent les événements de la vie. On peut tous supporter un certain désordre, une certaine difficulté de communication ou d’interaction sauf qu’un jour quand il y en a trop, ça déborde. Tout le travail de l’ostéopathe est de rétablir les interrelations, les intercommunications afin que la personne puisse à nouveau entrer dans une interaction correcte avec elle.

Les allergies, les migraines, les troubles du sommeil, la fibromyalgie, la fatigue chronique, les états dépressifs, les pathologies auto immunes, la polyarthrite rhumatoïde ou la sclérose en plaques peuvent avoir une origine dentaire. Par exemple, des cicatrises d’extractions, la présence de métaux lourds, (mercure, nickel), des différences de potentiels au niveau des métaux qui sont en bouche, des problèmes d’occlusion, des problèmes d’ATM, des intoxications ou des intolérances ainsi que la présence de granulome ou de kystes radiculaires sont des barrages à la circulation harmonieuse de l’énergie dans le corps.

Rejoignez nous au prochain congrés ODENTH : Programme et inscription sur www.odenth.com

NatureBio Dental Dr Catherine ROSSI 3

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *