Hyperproduction de RANTES (CCL5) dans l’os maxillaire et maladies systémiques

par | 9 Sep 2021 | Actualités, Articles | 0 commentaires

La parodontite en tant que signal de dysfonctionnement global de l’organisme ?

Introduction

Le développement et la progression des maladies systémiques à médiation immunitaire (en anglais : SID – Systemic Immune-Mediated Diseases), telles que les maladies autoimmunes, les maladies neurologiques et même le cancer, sont souvent associées à des inflammations chroniques. De nombreuses années de recherche, menées à mon cabinet de dentisterie holistique, démontrent, à l’aide de technologies modernes de laboratoire, que les ostéolyses/ostéonécroses du maxillaire à dégénérescence graisseuse (en anglais : Fatty-degenerative osteolysis/osteonecrosis of the jawbone, FDOJ) représentent un foyer inflammatoire, pouvant avoir un effet négatif sur l’évolution des maladies susmentionnées. Avant d’examiner plus en détail ces mécanismes d’action, il est important de mieux comprendre les caractéristiques principales des FDOJ.

Pour lire l’article en entier cliquez ici

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *