Sélectionner une page

La méthode Padovan

par | 23 Juil 2020 | Actualités, Articles | 0 commentaires

C’est une méthode de rééducation du système nerveux, basée sur la Réorganisation Neuro-Fonctionnelle, dans le cas, par exemple, d’un trouble chez l’enfant (retard de développement, dyslexie, anorexie du nourrisson, …) ou encore d’un handicap (hyperactivité, autisme, …). En revenant sur chacune des étapes de la maturation et des apprentissages, cette méthode assure pouvoir réparer les zones du système nerveux qui auraient été lésées ou non stimulées.

Naissance de la méthode Padovan

Béatriz Padovan, enseignante brésilienne en primaire, est interpellée par les troubles de l’apprentissage que présentent certains enfants. Elle met très vite en corrélation les difficultés scolaires et d’autres troubles comme l’expression corporelle ou la coordination motrice.

Ses recherches la conduisent dans les années 1970, à étudier puis enseigner l’orthophonie à l’université de Sao Paolo. Vingt ans d’expérimentation et d’analyse la conduisent à la mise en place de la Méthode Padovan.

Les bases de la méthode Padovan

Cette méthode, fondée sur les écrits en pédagogie de Rudolf Steiner et sur les travaux en neurologie de Temple Fay, ainsi que sur les recherches scientifiques actuelles, est une des applications directes de la régénération du système nerveux (neuroplasticité).

Les travaux de Rudolf Steiner portent sur l’interrelation entre les trois activités exclusivement humaines (marcher – parler – penser). Ceux de Temple Fay portent sur le lien entre l’organisation neurologique et les étapes du développement de l’enfant. Les recherches scientifiques actuelles montrent qu’une régénération du système nerveux est possible : plasticité neurale et capacité du système nerveux central à récupérer et à se développer à partir de la fonction motrice.

La réorganisation Neuro-Fonctionnelle est fondée sur la récapitulation de l’ontogénèse (développement progressif) motrice et sensorielle.

Les travaux de Béatrix Padovan

Madame Padovan, à partir des observations de Temple Fay, proposa de récapituler tous les mouvements de base dans une seule séance. À cette récapitulation des mouvements corporels, elle ajouta le fruit de ses propres recherches sur la maturation neurologique des fonctions de la bouche : pour parler, nous utilisons les mêmes circuits nerveux et les mêmes muscles que pour respirer et manger. Selon elle, l’étape du « Parler » sera aussi améliorée par la récapitulation des mouvements de base liés aux fonctions de la bouche, c’est-à-dire : la respiration, la mastication, la succion et la déglutition. Ces fonctions neuro-végétatives sont reconnues comme étant des fonctions pré-linguistiques.

Développement de la méthode Padovan

Les exercices proposés récapitulent l’apparition des premiers mouvements amenant l’être humain à la position verticale, puis le développement des mains, des yeux et des fonctions neurovégétatives orales. Chaque exercice est accompagné d’un poème récité par le praticien afin de développer simultanément le rythme, l’audition, l’imagination et la coordination des mouvements.

« Le processus évolutif de la marche prépare les chemins nerveux du langage, qui, lui-même conduit à l’élaboration de la pensée. Ces trois activités accompagnent ‘le mûrissement’ du système nerveux de l’homme. » Explique Béatriz Padovan.

« Le terme Réorganisation Neuro-Fonctionnelle regroupe toutes les idées contenues dans cette méthode », explique Florence Fromageot, orthophoniste et thérapeute Padovan. « Neuro se rapporte au système nerveux. Fonctionnel désigne toutes les fonctions dirigées par celui-ci : motrices, sensorielles, limbiques, émotionnelles, végétatives, langagières et cognitives. Selon Padovan, lorsqu’un problème survient dans l’organisation, quelle que soit la fonction touchée, c’est tout le système qui est en péril, comme si toutes les fonctions étaient les branches d’un arbre, interdépendantes les unes des autres, et dépendantes d’un tronc commun : le système nerveux. »

Or, chez l’humain, la maturation cérébrale se fait selon un schéma toujours identique. Ce que la méthode Padovan appelle “marcher, parler, penser”. Il ne s’agit donc pas de travailler sur le symptôme, mais de récapituler l’intégralité de la chaîne neuro-évolutive pour reconstruire la ou les zones lésées.

A qui s’adresse la méthode Padovan ?

La méthode Padovan peut être utilisée chez des patients très divers.

La Réorganisation Neuro-fonctionnelle est particulièrement indiquée pour les problématiques avec une composante neurologique. « On intervient dès l’apparition d’un dysfonctionnement, et même en amont, souligne Florence Fromageot. Il nous arrive d’intervenir auprès d’enfants atteints de maladies génétiques, ou suite à une naissance compliquée, comme un accouchement prématuré. »

Chez les plus jeunes, c’est d’abord pour des troubles de l’oralité (difficultés d’alimentation), que les thérapeutes Padovan sont consultés. Puis, plus tard, c’est plutôt pour des retards de développement (moteurs, psychiques, linguistiques), aux troubles neurologiques liés à des traumatismes de naissance ou postérieurs, aux difficultés d’apprentissage (dyslexie), aux problèmes temporaux-spatiaux (latéralisation), aux troubles du comportement, aux Troubles Déficitaires de l’Attention avec ou sans hyperactivité (TDAH), à l’autisme.

Chez l’adulte, il s’agit de patients atteints de maladies génétiques ou de handicaps. Son action sur la neuroplasticité va favoriser les reconnexions après les traumatismes (accidents de la route, AVC), fournir une amélioration de la conscience corporelle, mais également, apporter un mieux- être chez les adultes en quête de développement personnel. De plus en plus de personnes âgées consultent aussi dans le cas de maladies dégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer.

Les bénéfices de la méthode Padovan

Elle permet :

· D’améliorer la maturation du système nerveux dans les cas de dyslexie, dysorthographie, bégaiement, troubles de la latéralité…

· De simuler de nouvelles voies neurologiques notamment dans les cas d’hémiplégie et d’aphasie,

· De se sentir mieux.

Comment se pratique la méthode Padovan

À chaque séance, il s’agit de repasser, via le corps, toutes les étapes de l’apprentissage qui se font habituellement entre 0 et 3 ans, et jusqu’à 7 ans pour les derniers. « Le premier mouvement s’effectue dans un hamac. Il représente le bercement du ventre maternel. Puis le thérapeute fait repasser

le patient par toutes les phases nécessaires à l’acquisition du rampé, du roulé, du quatre-pattes et ainsi de suite. »

Pour rétablir ce qui devrait être des automatismes, il est nécessaire que les exercices ne se fassent pas de façon consciente. C’est le câblage, ou « recablage », de ces circuits neurologiques de base qui permettront par la suite au patient d’effectuer des actions volontaires, ciblées, fines et adaptées. C’est donc le thérapeute qui fait exécuter les différents mouvements au patient.

La séance comporte une séquence précise de mouvements corporels : une séquence d’exercices qui récapitulent la genèse des premiers mouvements conduisant l’enfant de la position horizontale à la posture verticale, puis des exercices qui récapitulent le développement des mains, des yeux et des fonctions neurovégétatives (nutrition, respiration).

Les facteurs indispensables de la méthode Padovan

Trois facteurs sont indispensables : le rythme, la répétition et la régularité. C’est ce que Béatrix appelle « La règle des 3 R ».

· Le rythme : l’exécution de chaque mouvement se fait au rythme de poèmes ou comptines récités par le thérapeute. Ceci afin de stimuler l’attention, l’audition et l’imagination ainsi que favoriser la synchronisation des mouvements, car l’humain n’est, au fond, que pulsations.

· La répétition : pour entrer en résonnance avec le système nerveux, un enfant refait de nombreuses fois les mêmes mouvements lorsqu’il les apprend.

· La régularité : il est nécessaire de répéter les séances et de les espacer à intervalles réguliers. C’est cette constance qui va permettre au patient d’acquérir des résultats qui vont perdurer dans le temps.

Le déroulement d’une séance Padovan

Les séances de thérapie durent environ quarante-cinq minutes. Leur fréquence est généralement de deux fois par semaine et la durée totale de la thérapie varie selon le patient et selon la problématique à traiter. Dans certaines cures intensives, on peut faire jusqu’à deux séances par jour.

« Au cours de chaque séance, on récapitule tous les mouvements de la chaîne neuro-évolutive du corps, des mains, des yeux ainsi que les fonctions pré

linguistiques que sont la respiration, la succion, la mastication et la déglutition, le tout accompagné par des poèmes ou comptines récités par le thérapeute. » explique Florence Fromageot.

Chaque exercice est accompagné d’un poème récité par le thérapeute afin de prendre soin simultanément du rythme, de l’attention, de l’audition, de l’imagination et de la synchronisation des mouvements. Les mouvements ne dépassent pas l’âge neurologique et chronologique de la personne et correspond à ses capacités. La neurologie a démontré que les formations des réseaux qui relie les neurones entre eux est dépendante, en partie, de la répétition des stimulations.

Interview de Sonia, pour l’association Synchronicité

Votre mère a créé la méthode, vous prenez peu à peu le relais… depuis quand et qu’est-ce qui vous a incitée à vous lancer ?

J’exerce depuis plus de 15 ans… L’évidence, l’observation des patients, l’envie de sortir les gens de la souffrance… Les résultats obtenus m’ont donné envie de comprendre et de m’impliquer dans la méthode. Maman (Béatriz Padovan) a une approche « orthophonie », moi j’ai une approche plus « neurologique », les deux sont complémentaires.

Padovan de mère en fille… Avez-vous des enfants ?

Deux filles ! L’ainée, Diana, exerce déjà au Brésil, elle est kiné. Il est prévu qu’elle travaille avec moi pour la mise en forme des outils pédagogiques, de communication… La deuxième, Gabrielle, étudie la médecine complémentaire, la naturopathie.

Comment avez-vous connu la France ?

Le père de mes filles est français ! J’ai vécu en France, à Aix-en-Provence. C’est à cette période-là que ma mère a été invitée et que le premier cours a pu débuter à Lyon. J’ai plus de livres écrits en français qu’en portugais !

Votre méthode est appliquée au Brésil dans des cliniques, des hôpitaux… et dans combien d’autres pays ?

Dans une douzaine de pays : Canada, Suisse, Allemagne, Autriche, Grèce, Espagne, Angleterre, …

Vous parlez combien de langues ?

Le portugais, le français, l’allemand, l’anglais, l’espagnol… (et modestement ajoute…) je comprends l’italien mais ne le parle pas.

La plupart du temps, je dispense les modules de la méthode Padovan dans la langue du pays concerné sinon, il y a un interprète.

Comment se développe votre méthode ?

Par le « bouche à oreille », les parents sont demandeurs auprès des thérapeutes… Je suis sans cesse invitée pour expliquer la méthode… Je dois me rendre au Liban, en Russie, au Mexique, …

Un professeur lyonnais m’a contactée pour animer une conférence en 2009 avec une équipe de médecins.

La méthode Padovan est-elle reconnue ?

Au Brésil, la Méthode est enseignée au niveau universitaire comme spécialisation en orthophonie et sanctionnée par un diplôme du Ministère de l’Éducation du Brésil au terme d’un cycle de deux ans. En Autriche, l’ordre des orthophonistes a officiellement reconnu la méthode et l’Allemagne est sur le point de le faire. En France, des étudiants en psychomotricité, orthophonie, kiné, réalisent leur mémoire sur la méthode Padovan. Je suis sollicitée pour les guider, pour témoigner, pour les aider à penser leur sujet…

Le programme de la formation Padovan

La formation à La méthode Padovan s’adresse aux orthophonistes, aux orthodontistes, aux psychomotriciens, aux ergothérapeutes, aux kinésithérapeutes, aux infirmières, aux psychologues, aux dentistes, aux ostéopathes et aussi aux médecins.

Cette formation comprend 5 modules de 4 jours

Module 1 : Exercices corporels de base

· S’approprier les principes fondateurs et les bases théoriques de la méthode

· Pratiquer des exercices corporels fondamentaux

Module 2 : Les fonctions orofaciales et leur rééducation

· Appliquer les exercices de respiration, succion, déglutition, mastication

Module 3 : Rééducation des pathologies des malocclusions et des troubles de la parole et du langage

· Acquérir les bases théoriques sur les pathologies concernées

· Acquérir les techniques et exercices de la rééducation des fonctions orofaciales

Module 4 : Intégration sensorimotrice, étude des fonctions sensorielles, dyslexie, autisme, troubles du développement

· Avoir une vision synthétique et cohérente de la Réorganisation Neuro-Fonctionnelle (RNF) : relations entre marcher-parler-penser et vouloir-sentir-associer

· Identifier les pathologies et appliquer la RNF

· Connaître les effets de la RNF sur les comportements

Module 5 : Perfectionnement de la méthode

· Découvrir les évolutions de la méthode

· Apprendre leur application à un patient

· Utiliser la RNF comme un outil de diagnostic et d’évolution

Carrel est actuellement le seul organisme à dispenser ce cursus. L’animation des modules est assurée par Béatrix et Sonia (sa fille) Padovan.

Les modules sont dispensés à Lyon et à Paris.

 

Les professionnels formés en francophonie ?

Plusieurs centaines de professionnels ont déjà suivi cette formation en France depuis le début des années 90.

Ces praticiens adhèrent à l’association Synchronicité. Elle existe depuis 1989. Son objectif est de :

· Promouvoir et de garantir la méthode en France par la présence de référents régionaux,

· Offrir aux praticiens un espace pour qu’ils puissent échanger. Chaque année, deux jours sont consacrés à l’étude d’un thème.

Comment choisir son thérapeute ?

Toutes sortes de praticiens pratiquent la méthode Padovan : orthophonistes, psychomotriciens, kinésithérapeutes, psychothérapeutes, ergothérapeutes… On les appelle alors “thérapeutes Padovan”. Quelle que soit leur formation initiale des professionnels de santé, tous pratiquent la méthode de la même façon. L’orientation à prendre dépend donc du motif de consultation. On choisira plutôt un orthophoniste pour un retard lié à l’oralité ou au langage, un psychomotricien pour des problèmes moteurs, un psychologue pour un trouble du comportement… Sans oublier que certaines professions sont conventionnées, et donc remboursées, alors que d’autres ne le sont pas.

Les écrits sur la méthode Padovan sont peu nombreux.

Cet article est une compilation de plusieurs sources https://www.psychologies.com/Famille/Enfants/Apprentissage/Articles-et-Dossiers/La-methode-Padovan-c-est-quoi https://www.enfant-different.org/methodes-et-approches-reeducatives/la-methode-padovan https://www.bloghoptoys.fr/les-benefices-de-la-methode-padovan

Carrel Centre de Formation est actuellement le seul organisme à dispenser ce cursus en France. Les modules sont dispensés à Lyon et à Paris. CARREL Formation Tél. : 04 72 71 56 46 http://padovan-synchronicite.fr/lassociation/ https://www.carrel.fr/padovan

Pour tout renseignement, contactez Christèle NACCI au 04 78 72 16 66.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *